Dernières mises à jour

Les métallos chez SNOLAB en grève pour le respect et des salaires équitables

17 mai 2024
A group of people standing side-by-side outdoors, in front of a

SUDBURY (Ontario) – Les membres du Syndicat des Métallos au laboratoire de recherche de renommée mondiale SNOLAB sont en grève.

Les membres de la section locale 2020-59 des Métallos ont entamé leur grève ce matin, après avoir tenté à plusieurs reprises de négocier des salaires équitables et un plus grand respect de la part de la direction de SNOLAB.

En avril dernier, les syndiqué.e.s avaient voté à l’unanimité le rejet d’une offre « finale » inférieure aux normes de la part de l’employeur. Plutôt que de procéder à une tentative sérieuse de parvenir à une entente équitable, la direction de SNOLAB a répondu par une nouvelle offre inacceptable qui a été massivement rejetée par les travailleur.euse.s et qui a entraîné la grève aujourd’hui.

« Nos membres sont passionnés par leur travail et en sont extrêmement fiers. Ils et elles réclament une rémunération équitable et tout à fait raisonnable de la part de SNOLAB », a déclaré Pascal Boucher, coordonnateur régional des Métallos.

« Ces travailleuses et travailleurs ont fait de SNOLAB un centre de recherche de calibre mondial, mais elles et ils peinent à joindre les deux bouts. Elles et ils ne cherchent pas à s’enrichir, mais tout simplement à être respectés et avoir les moyens de vivre », a ajouté Pascal Boucher.

Le manque de respect de SNOLAB à l’égard de ses employés a de nouveau été mis en évidence alors que les syndiqué.e.s votaient sur la dernière offre médiocre de l’employeur. Il a été annoncé que l’Institut McDonald – le réseau de recherche dont SNOLAB est partenaire – avait reçu 45,5 millions de dollars en financement additionnel de la part du gouvernement fédéral. Ces nouveaux fonds s’ajoutent aux 14 millions de dollars reçus du gouvernement provincial.

« Les travailleuses et travailleurs sont très mécontents de se faire dire qu’ils ne peuvent pas avoir des salaires équitables alors qu’ils voient des dizaines de millions de dollars en fonds publics être versés à cette organisation », a expliqué Pascal Boucher.

« Au cours des négociations, SNOLAB n’a cessé d’invoquer la pauvreté et de soutenir qu’il ne pouvait pas offrir une rémunération équitable. Ce que les travailleuses et travailleurs ont observé chez SNOLAB ces deux dernières années est tout simplement des dépenses irresponsables et des décisions douteuses sur la façon dont le financement – des fonds publics – est en fait dépensé », a-t-il poursuivi.

Les membres de la section locale 2020-59 des Métallos ont dressé un piquet de grève à la mine Creighton no 9, 1039 Regional Road 24, Lively (Ontario) P3Y 1N2. Les membres de la communauté sont invités à se joindre aux grévistes sur la ligne de piquetage afin de leur témoigner leur solidarité et leur soutien.

Contacts :

Pascal Boucher, coordonnateur régional, Syndicat des Métallos, 705 675-2461, poste 226, pboucher@usw.ca

Tracy Nguyen, représentante syndicale, 705 675-2461, tnguyen@usw.ca

Lorei Leigh De Los Reyes, Communications des Métallos, 416 544-6009, ldelosreyes@usw.ca 

Inscrivez-vous à notre infolettre

Nouvelles récentes

Image for Négociations fructueuses

Négociations fructueuses

24 juin 2024 | Actualités

Chaque année, des milliers de métallos au pays négocient de solides conventions collectives en vue d’améliorer leurs salaires, leurs avantages sociaux, leurs pensions et de créer des lieux de travail plus sains, plus sécuritaires et plus respectueux. Voici quelques-uns des contrats de travail négociés récemment : SL 1976 • Les meilleurs salaires de l’industrie pour […]

Lire l’article
Cliquez pour lire l'article sur Négociations fructueuses