Dernières mises à jour

Les militants syndicaux mexicains et canadiens renforcent leurs liens

19 juillet 2023
Image: From above, a group of

Des militants des droits des travailleurs au Mexique sont venus à Toronto en avril pour s’adresser aux Métallos au Congrès national d’orientation.

La visite a eu lieu dans le cadre du projet de solidarité avec les travailleurs mexicains établi pour appuyer des réformes attendues depuis longtemps dans le domaine du travail au Mexique. Celles-ci sont possibles grâce aux dispositions de l’Accord Canada–États-Unis– Mexique (ACEUM) et à un gouvernement mexicain progressiste dont fait partie le héros syndical Napoleón Gómez Urrutia, secrétaire général de Los Mineros, qui siège aussi comme sénateur fédéral.

La capacité de faire appliquer les lois du travail au Mexique existe maintenant. Grâce à ces réformes, les travailleurs peuvent voter en faveur d’un syndicat légitime lors de scrutins secrets garantis plutôt que d’un système corrompu de syndicats contrôlés par les entreprises qui est demeuré en place pendant plus de 80 ans.

«Réfléchissez à ce que cela signifie pour des travailleurs qui ne savaient même pas qu’ils avaient des droits! Ils sont maintenant à l’avant-plan», a déclaré Rosalba Calva Flores, coordonnatrice du Frente Autentico del Trabajo (front authentique des travailleurs ou FAT) et membre d’un groupe spécial qui a pris la parole au Congrès national d’orientation des Métallos.

Après le congrès, la délégation, notamment des représentantes et représentants de Los Mineros, du Comité Fronterizo de Obreras (comité des travailleurs frontaliers), du FAT et du Red de Mujeres Sindicalistas (réseau des syndicats de femmes) s’est rendue à Ottawa et au Québec pour assister à des réunions et visiter des lieux de travail.

Entre autres avantages découlant de leur temps passé au Canada, les partenaires de projet ont renforcé leurs liens et mis au point d’autres plans de partage et de travail en équipe au chapitre du recrutement syndical et de la sensibilisation des travailleurs. Pourquoi les travailleurs ici au pays devraient-ils se soucier d’améliorer les conditions de travail des travailleurs mexicains?

«Nous devons mettre fin à l’inégalité. À long terme, nous aiderons les travailleurs au Canada, a ajouté Julia Quiñonez, directrice générale du comité des travailleurs frontaliers. Le fait d’améliorer les conditions au Mexique garantira une plus grande stabilité à tous les travailleuses et travailleurs.»

Cet article paraît dans le numéro d’été 2023 du magazine Métallos@l’œuvre 

Magazine Métallos@l’œuvre Été 2023

Inscrivez-vous à notre infolettre

Nouvelles récentes

Image for Négociations fructueuses

Négociations fructueuses

24 juin 2024 | Actualités

Chaque année, des milliers de métallos au pays négocient de solides conventions collectives en vue d’améliorer leurs salaires, leurs avantages sociaux, leurs pensions et de créer des lieux de travail plus sains, plus sécuritaires et plus respectueux. Voici quelques-uns des contrats de travail négociés récemment : SL 1976 • Les meilleurs salaires de l’industrie pour […]

Lire l’article
Cliquez pour lire l'article sur Négociations fructueuses