Dernières mises à jour

Les syndiqués de Telus rejettent son offre inacceptable

1 février 2023

BURNABY, C.-B. – Des milliers de travailleuses et travailleurs syndiqués de Telus au Canada, représentés par la section locale 1944 du Syndicat des Métallos, ont refusé dans une proportion de 65,3 % l’offre finale de l’entreprise. Le syndicat représente 6 800 travaileuses et travailleurs de Telus au pays, dont 72,7 % ont participé au processus de vote sur l’offre déloyale au cours des derniers jours.

«Alors que leur travail assidu continue de rendre l’entreprise plus rentable, les employés canadiens de Telus en ont assez de voir les emplois de leurs collègues disparaître à cause de la délocalisation à l’étranger. Le rejet de cette offre témoigne du mécontentement croissant de nos membres quant à la façon dont ils sont traités par Telus», a fait valoir Marty Warren, directeur candien des Métallos.

Telus a présenté son offre finale, puis a rompu les négociations à la fin de décembre. Le vote des membres du syndicat a eu lieu lors d’une série de 15 réunions par Zoom à l’échelle du pays au cours des deux dernières semaines.

«Les membres méritent mieux que ce Telus essaie d’imposer, soit des années sans hausse salariale. Les travailleurs attendent un contrat équitable qui respecte leurs contributions et apporte des améliorations correspondant à leur travail», a indiqué le représentant syndical Jayson Little.

Les négociations en vue d’une nouvelle convention collective, l’ancienne ayant pris fin le 31 décembre 2021, se poursuivent depuis plus de 14 mois. Les deux parties se réunissent avec un conciliateur fédéral depuis novembre.

Grâce à ses employés, Telus a réalisé 17,26 G$ de revenus en 2021, notamment des revenus records de 4,4 G$ et 4,7 G$ pendant les deuxième et troisième trimestres de 2022 respectivement.

En décembre, les Métallos ont lancé une série d’annonces visant la délocalisation des emplois par Telus et la rémunération de ses cadres, qui est la plus élevée dans le secteur.

Regarder sur YouTube :

Telus’ CEO is the highest-paid executive in telecom but…(Video en anglais)

Telus is trying to rip off Canadian workers (Video en anglais)

Les 6 800 membres de la section locale 1944 des Métallos, qui sont répartis dans toutes les régions du pays, occupent des postes dans les domaines de les ventes à la clientèle, du service, du soutient, des fonctions administratives, ainsi que de la technologie et des métiers spécialisés.

Le Syndicat des Métallos représente 225 000 membres dans presque tous les secteurs économiques au pays et il est le plus important syndicat du secteur privé en Amérique du Nord, comptant 850 000 membres au Canada, aux États-Unis et aux Caraïbes.

Chaque année, des milliers de travailleuses et travailleurs choisissent d’adhérer au Syndicat des Métallos en raison de sa solide expérience à créer des lieux de travail plus sains, plus sécuritaires et plus respectueux, et à négocier de meilleures conditions de travail et une rémunération plus équitable, notamment de bons salaires, de bons avantages sociaux et de bonnes pensions.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Contact média

Shannon Devine, Service des communications, Syndicat des Métallos, sdevine@usw.ca, 416 938-4402.

Nouvelles récentes

A group of people standing side-by-side outdoors, in front of a

Les métallos chez SNOLAB en grève pour le respect et des salaires équitables

17 mai 2024 | Communiqué de presse

SUDBURY (Ontario) – Les membres du Syndicat des Métallos au laboratoire de recherche de renommée mondiale SNOLAB sont en grève. Les membres de la section locale 2020-59 des Métallos ont entamé leur grève ce matin, après avoir tenté à plusieurs reprises de négocier des salaires équitables et un plus grand respect de la part de […]

Lire l’article
Cliquez pour lire l'article sur Les métallos chez SNOLAB en grève pour le respect et des salaires équitables
Un graphique montrant le monument du parc commémoratif des mineurs de Westray en arrière-plan et un texte disant : 32 ans depuis l'explosion de la mine Westray. Fini les Westrays, 9 mai 1992 - 9 mai 2024

La Loi Westray trahit la mémoire des travailleurs décédés, 20 ans après son adoption

9 mai 2024 | Communiqué de presse

TORONTO – Le 9 mai 1992, 26 travailleurs de la mine Westray, en Nouvelle-Écosse, ont tragiquement perdu la vie dans une explosion souterraine due à la négligence de l’entreprise en matière de santé et de sécurité au travail. Le Syndicat des Métallos réitère sa demande d’application intégrale de la Loi Westray, qui peut tenir les […]

Lire l’article
Cliquez pour lire l'article sur La Loi Westray trahit la mémoire des travailleurs décédés, 20 ans après son adoption
Image for Un bon contrat pour les métallos du CN à l’échelle du pays

Un bon contrat pour les métallos du CN à l’échelle du pays

2 mai 2024 | Actualités

Les quelque 3000 membres de la section locale 2004 du Syndicat des Métallos ont ratifié un nouveau contrat de travail de trois ans avec le réseau de chemins de fer CN. « Il s’agit d’un contrat équitable qui reconnaît le travail crucial que nos membres accomplissent chaque jour pour assurer le succès de CN et qui […]

Lire l’article
Cliquez pour lire l'article sur Un bon contrat pour les métallos du CN à l’échelle du pays