Dernières mises à jour

La nouvelle législation anti-trans proposée en Alberta est abusive envers les enfants vulnérables, dénonce le Syndicat des Métallos

2 février 2024

EDMONTON – Les jeunes de l’Alberta et de l’ensemble du Canada méritent la liberté d’être eux-mêmes et d’apprendre et grandir dans un environnement sécuritaire.

La nouvelle législation proposée par le gouvernement provincial de Danielle Smith annule les protections indispensables pour les jeunes trans et queer au moment où ils et elles ont le plus besoin de soutien, porte atteinte aux soins de santé et à l’autonomie corporelle des enfants et des jeunes transgenres et viole leurs droits de la personne fondamentaux.

« Notre syndicat compte des membres transidentifiés ainsi que des membres qui ont des enfants transidentifiés ou non binaires qui seront lésés par la législation proposée qui leur retire la possibilité de choisir », déclare Scott Lunny, directeur du Syndicat des Métallos pour l’Ouest du Canada.

« J’irais jusqu’à dire que cette législation est abusive envers les enfants vulnérables et cible intentionnellement la communauté 2SLGBTQIA+ », dénonce Scott Lunny.

« J’ai été directement témoin des luttes auxquelles sont confrontés les enfants qui sont assez courageux pour exprimer leur véritable identité de genre », constate Catie Jones, membre des Métallos et mère d’un enfant transgenre qui a récemment lancé une pétition exhortant les politiciens à mettre fin à ces atteintes.

« Il ne s’agit pas seulement de mon enfant, il s’agit de tous les enfants transgenres en Alberta. Nos enfants méritent le droit à leur propre identité et expression de genre, ainsi que des droits sur leur corps », souligne Catie Jones.

« Notre province refuse de protéger ces membres vulnérables de notre communauté. Nous devons faire front commun pour un avenir dans lequel nos pourront s’exprimer librement, sans crainte ni préjugé. Chaque enfant mérite l’acceptation, l’amour, la sécurité et l’absence de discrimination, quelle que soit son identité de genre », ajoute-t-elle.

Le Syndicat des Métallos rappelle que la nouvelle loi proposée constitue une violation des lois sur les droits de la personne, ainsi que des droits à l’égalité protégés par la Charte canadienne des droits et libertés et qu’elle s’inscrit dans le cadre d’efforts concertés visant à faire reculer les droits des groupes qui recherchent l’équité. Le syndicat affirme que Danielle Smith tente de diviser la société à des fins politiques.

« Il peut être difficile de se sentir différent, surtout quand on est enfant ou adolescent, et la nouvelle législation de Danielle Smith rendra la vie exponentiellement plus dure pour celles et ceux qui essaient de comprendre leur identité de genre. Danielle Smith doit cesser de viser les enfants, leurs familles et les médecins qui soutiennent leurs choix », souligne Scott Lunny.

Le Syndicat des Métallos est fier de représenter 225 000 membres à travers le Canada, y compris les membres de la communauté arc-en-ciel 2SLGBTQIA+ et leurs proches.

Le Syndicat des Métallos accorde la priorité à la négociation des mesures de protection au travail pour les membres transidentifiés et a publié un guide conçu par et pour les métallos transidentifiés qui sont en cours de transition en milieu professionnel. Le syndicat a également récemment lancé le Réseau national de la Fierté des Métallos avec pour mission de renforcer la visibilité et la représentation des membres 2SLBTQIA+ au travail et dans leurs communautés.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Contact média

Scott Lunny, directeur du Syndicat des Métallos pour l’Ouest du Canada, 604 329-5308, slunny@usw.ca
Brett Barden, communications du Syndicat des Métallos, 604 445-6956, bbarden@usw.ca

Nouvelles récentes

A parade of striking Métallos marching down a street waving

Des améliorations sont nécessaires pour protéger les travailleuses et travailleurs alors que le Parlement reprend le débat sur la loi anti-briseurs de grève

26 février 2024 | Communiqué de presse

OTTAWA – Le Syndicat des Métallos se réjouit de la reprise du débat à la Chambre des communes sur la loi anti-briseurs de grève, une étape importante avant son examen en comité. Le projet de loi C-58 est un important pas en avant dans la lutte pour les droits des travailleuses et des travailleurs et […]

Lire plus
Cliquez pour lire l'article sur Des améliorations sont nécessaires pour protéger les travailleuses et travailleurs alors que le Parlement reprend le débat sur la loi anti-briseurs de grève
Featured image for Journée historique pour les soins de santé au Canada : L’assurance-médicaments

Journée historique pour les soins de santé au Canada : L’assurance-médicaments

25 février 2024 | Communiqué de presse

Marty Warren, directeur national du Syndicat des Métallos pour le Canada, a fait la déclaration suivante à la suite de l’annonce d’une entente sur le régime d’assurance-médicaments : Aujourd’hui marque un jour historique pour les soins de santé au Canada, alors qu’une entente entre le gouvernement libéral et le NPD sur l’assurance-médicaments est confirmée.  Les […]

Lire plus
Cliquez pour lire l'article sur Journée historique pour les soins de santé au Canada : L’assurance-médicaments
BC Legislature

Les Métallos saluent le budget de la Colombie-Britannique axé sur l’abordabilité et les priorités des travailleurs

23 février 2024 | Communiqué de presse

BURNABY, Colombie-Britannique –Le Syndicat des Métallos félicite le gouvernement de la Colombie-Britannique de continuer d’investir dans les soins de santé, y compris le services de santé mentale, ainsi que dans le logement, l’abordabilité et les infrastructures essentielles dans la province. « Nos membres, comme tous les Britanno-Colombiens, ressentent l’impact de l’augmentation des coûts de la […]

Lire plus
Cliquez pour lire l'article sur Les Métallos saluent le budget de la Colombie-Britannique axé sur l’abordabilité et les priorités des travailleurs