Dernières mises à jour

Avis de poste vacant-Représentante/Représentant des droits à l’équité, Service national de l’éducation du Syndicat des Métallos

25 août 2023

Le Bureau national canadien du Syndicat des Métallos cherche à recruter une représentante ou un représentant à temps plein des droits à l’équité. Le poste est situé au bureau de Toronto du syndicat.
Le poste fait partie du service de l’éducation et de l’équité. En collaboration avec la chef du service, des membres du personnel du service et des autres membres affectés aux comités nationaux sur l’équité, cette personne sera chargée des tâches suivantes :


Campagnes, événements et comités :
• Se tenir informée des principaux événements à l’échelle nationale ayant trait aux droits de la personne, y compris faire la liaison avec le personnel du district affecté aux comités des droits de la personne. En collaboration avec ces derniers, établir et maintenir le contact avec un réseau de militantes et militants des droits de la personne du syndicat.
• Jouer un rôle essentiel dans la planification de campagnes et d’événements nationaux afin de veiller à ce que le contenu relatif aux droits de la personne soit intégré partout, et générer des idées d’actions et de programmes nationaux à ce sujet.
• Appuyer les sections locales dans tous les districts, comme demandé, en ce qui concerne les questions d’équité, y compris offrir un soutien aux représentants et aux dirigeants des sections locales qui s’occupent de questions pratiques ayant un impact sur l’équité dans le lieu de travail ou la section locale.
• Effectuer les tâches assignées en collaboration avec les comités nationaux, notamment coordonner le suivi et les actions entre les comités et les membres, organiser des réunions, offrir du soutien aux membres des comités pour les événements en personne ou en ligne dans leur section locale ou leur district, selon la demande.


Politique des Métallos contre le harcèlement et la violence :
• La personne devra bien connaître la politique des Métallos contre le harcèlement et la violence, et les rôles et les responsabilités des différentes personnes responsables de sa mise en application, et sur demande, organiser des ateliers sur la politique à l’intention des sections locales et d’autres organes de notre syndicat.
• Sur demande occasionnelle, procéder à des enquêtes en vertu de la politique.

Éducation :
• Animer ou coanimer des cours du syndicat sur l’obligation d’adaptation, la santé mentale et les droits de la personne, et les mettre à jour au besoin. Créer des outils utiles pour les sections locales au besoin.
• En collaboration avec d’autres membres du personnel du service, recruter des animatrices/animateurs et leur donner une orientation sur des cours liés aux droits de la personne.
• Aider les sections locales à créer des plans d’adaptation individualisés lorsqu’elles le demandent.


La personne retenue doit :
• Bien comprendre les concepts des droits de la personne et être capable d’effectuer des recherches indépendantes sur la législation des droits de la personne dans toutes les compétences territoriales pertinentes.
• Posséder de l’expérience ou des connaissances en matière de plans d’adaptation individualisés et de griefs, et connaître les différences et les interactions entre les deux.
• Avoir une très bonne compréhension du racisme, du racisme anti-Noirs et anti-Autochtones, de l’homophobie, de la transphobie, du sexisme, du capacitisme et de la fragilité blanche, et être capable et à l’aise d’engager des discussions délicates sur ces sujets.
• Être capable d’expliquer les concepts clés des droits de la personne en langage clair, comme ceux de la fragilité blanche, de l’identité de genre et de l’expression de genre.
• Démontrer un engagement de longue date envers les droits de la personne, par l’action personnelle et le militantisme collectif.
• Savoir lancer et mener à bien des projets ou des campagnes.
• Posséder de l’expérience en animation de groupes de discussion et d’activités d’apprentissage.
• Savoir mener et documenter des enquêtes sur des griefs ou d’autres types de plaintes, et posséder des connaissances de base en transformation des conflits.
• Savoir utiliser avec aisance un langage neutre dans les discours et les documents écrits.
• Démontrer la capacité de rédiger, en termes clairs, toutes sortes de documents, qu’il s’agisse de petits messages courriel ou de plus longues propositions de projets.
• Savoir utiliser les outils et les plateformes en ligne.

Le Syndicat des Métallos souscrit au principe de l’égalité d’accès à l’emploi et encourage les Noirs, les Autochtones, les travailleuses et les travailleurs de couleur, les femmes, les personnes handicapées et les membres de la communauté LGBTQ2SIA+ (les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, allosexuelles, bispirituelles, intersexuées et asexuelles) à présenter leur candidature.

Il s’agit d’un poste de l’unité de négociation du Syndicat des représentantes et représentants dont le salaire de début est de 96 596.09 $ et le salaire maximum de 125 648.28 $ et qui s’accompagne d’un véhicule de location, d’une indemnité journalière et d’un généreux programme d’avantages sociaux et de pension.


Le poste se situe à Toronto et exige des déplacements fréquents partout au Canada.
Les candidates et candidats doivent soumettre leur demande et leur curriculum vitae à Meg Gingrich, adjointe au directeur national, Syndicat des Métallos à mgingrich@usw.ca au plus tard le 15 septembre 2023. Adresse postale : 800-234, av. Eglinton Est, Toronto (Ontario) M4P 1K7.
Les demandes seront traitées en toute confidentialité. Nous communiquerons seulement avec les candidates ou les candidats convoqués à une entrevue.

Téléchargez

Demander ce fichier dans un format différent

Inscrivez-vous à notre infolettre

Nouvelles récentes

A group of people standing side-by-side outdoors, in front of a

Les métallos chez SNOLAB en grève pour le respect et des salaires équitables

17 mai 2024 | Communiqué de presse

SUDBURY (Ontario) – Les membres du Syndicat des Métallos au laboratoire de recherche de renommée mondiale SNOLAB sont en grève. Les membres de la section locale 2020-59 des Métallos ont entamé leur grève ce matin, après avoir tenté à plusieurs reprises de négocier des salaires équitables et un plus grand respect de la part de […]

Lire l’article
Cliquez pour lire l'article sur Les métallos chez SNOLAB en grève pour le respect et des salaires équitables
Un graphique montrant le monument du parc commémoratif des mineurs de Westray en arrière-plan et un texte disant : 32 ans depuis l'explosion de la mine Westray. Fini les Westrays, 9 mai 1992 - 9 mai 2024

La Loi Westray trahit la mémoire des travailleurs décédés, 20 ans après son adoption

9 mai 2024 | Communiqué de presse

TORONTO – Le 9 mai 1992, 26 travailleurs de la mine Westray, en Nouvelle-Écosse, ont tragiquement perdu la vie dans une explosion souterraine due à la négligence de l’entreprise en matière de santé et de sécurité au travail. Le Syndicat des Métallos réitère sa demande d’application intégrale de la Loi Westray, qui peut tenir les […]

Lire l’article
Cliquez pour lire l'article sur La Loi Westray trahit la mémoire des travailleurs décédés, 20 ans après son adoption
Image for Un bon contrat pour les métallos du CN à l’échelle du pays

Un bon contrat pour les métallos du CN à l’échelle du pays

2 mai 2024 | Actualités

Les quelque 3000 membres de la section locale 2004 du Syndicat des Métallos ont ratifié un nouveau contrat de travail de trois ans avec le réseau de chemins de fer CN. « Il s’agit d’un contrat équitable qui reconnaît le travail crucial que nos membres accomplissent chaque jour pour assurer le succès de CN et qui […]

Lire l’article
Cliquez pour lire l'article sur Un bon contrat pour les métallos du CN à l’échelle du pays