ressources

Reconaissance territoriale

août 24, 2022

Des négociations de traités louches, la famine, la violence et le vol pur et simple de terres signifient qu’aujourd’hui les peuples autochtones du Canada occupent moins de la moitié d’un pour cent (0,005%) des terres au sud du 60e parallèle.


Afin de reconnaître ce passé troublant et d’exprimer leur désir d’établir de nouvelles relations avec les peuples autochtones, de nombreuses organisations commencent maintenant leurs réunions, conférences et autres activités en reconnaissant le territoire des peuples autochtones sur lequel ils vivent et travaillent actuellement.


En faisant quelques recherches afin de remplir les espaces blancs, votre section locale peut utiliser ce modèle pour sa propre reconnaissance territoriale :


«Je souhaite reconnaître le territoire où notre section locale exerce ses activités. Pendant des milliers d’années, il constituait le territoire ancestral de ____________________. À l’heure actuelle, il demeure toujours le lieu de résidence de nombreux peuples autochtones de l’île de la Tortue et nous les remercions de nous donner l’occasion d’y travailler.»


Afin de déterminer quels traités et nations sont liés à l’endroit où vous vous trouvez, consultez le site native-land.ca. Entrez tout simplement l’adresse de votre lieu de travail ou du bureau de votre section locale, et la carte interactive affichera le nom des nations, les traités qui s’appliquent, et les langues autochtones parlées sur ce territoire.


Si vous ne savez pas vraiment comment prononcer le nom d’une nation, vous pouvez :

  • Vous en informer respectueusement auprès d’une personne de la nation ou d’une organisation locale, comme un Centre d’amitié ou un Centre pour étudiants autochtones.
  • Consulter la section «À propos» dans la page d’accueil du site Web de la nation qui pourrait en indiquer la prononciation phonétique, écouter un enregistrement audio du nom de la nation, ou regarder des vidéos où des personnes prononcent le nom de la nation.
  • Utiliser la fonction de Google «Comment prononcer [le nom de la nation]?»

Certaines sections locales pourraient souhaiter ajouter du contenu à leur reconnaissance territoriale. La préparation d’une reconnaissance détaillée exige du temps et de la réflexion. Avec des dirigeants et des militants, pensez aux questions suivantes et discutez-en :

  • Pourquoi voulons-nous faire cette reconnaissance?
  • Comment cette reconnaissance est-elle liée à l’activité ou au travail que nous effectuons?
  • Quelles sont les répercussions du colonialisme sur ce territoire?
  • Quels sont nos liens avec ce territoire? Comment en sommes-nous venus à nous installer ici?
  • Que prévoyons-nous faire pour démanteler le colonialisme, autre que cette reconnaissance territoriale?


Les reconnaissances territoriales peuvent facilement constituer un geste symbolique
plutôt qu’une pratique riche de sens, à moins qu’elles ne fassent partie d’un plan
d’action plus vaste visant à assumer la responsabilité de notre histoire et de l’héritage
du colonialisme.


(Tiré du cours du Syndicat des Métallos : Syndicalisme à l’île de la Tortue. Comprend
du texte et des idées provenant de native-land.ca/territory-acknowledgement/)

Téléchargez

Demander ce fichier dans un format différent