Dernières mises à jour

Le système de paye de Telus est un échec incompréhensible, dénonce le Syndicat des Métallos

29 novembre 2023

BURNABY, Colombie-Britannique – La section locale 1944 du Syndicat des Métallos exprime sa préoccupation face au désastre lié à la paye chez Telus, illustrant toute la détresse et la frustration collectives causées par la récente mise en œuvre par l’entreprise d’un nouveau système de paye. La section locale 1944 des Métallos affirme que Telus a trahi ses travailleurs et travailleuses en les soumettant à huit semaines de chaos salarial généralisé, rappelant le fiasco du système Phénix du gouvernement fédéral.

«Le nouveau système de paye de Telus est un échec incompréhensible qui a entraîné de graves conséquences pour nos membres et les employés syndiqués à travers le pays», dénonce Donna Hokiro, présidente de la section locale 1944 des Métallos.

«Ce système n’est qu’un exemple supplémentaire de la trajectoire imprudente de réduction des coûts de l’entreprise. Nos membres nous disent qu’ils sont sous-payés et devraient percevoir des milliers de dollars en plus, qu’ils font face à des heures supplémentaires non rémunérées et qu’ils subissent des déductions inexactes. Aggravant encore les choses, certains membres reçoivent des paiements en trop, et Telus cherche à rectifier le tir en effectuant des déductions sur les chèques de paye au cours des semaines critiques précédant Noël», ajoute Donna Hokiro.

Cette situation a causé non seulement un mécontentement généralisé, mais aussi de graves difficultés parmi les membres qui se retrouvent maintenant à vérifier leurs propres chèques de paye pour s’assurer qu’ils ne comportent pas d’erreurs.

«Telus semble ignorer la véritable portée du problème et les préoccupations des membres touchés, qui sont déjà aux prises avec des défis financiers. La crise menace le fondement même de la relation travailleur-employeur – une rémunération équitable pour le travail effectué», lance Donna Hokiro.

La section locale 1944 des Métallos souligne que Telus a sciemment et sans honte violé les dispositions énoncées dans la convention collective portant sur la rémunération des membres.

«Malgré le fait que Telus a reçu largement assez de temps pour corriger le problème ou revenir au système précédent, l’entreprise continue d’abuser de ses droits de gestion. Les coupures récentes et la délocalisation du travail de milliers de travailleuses et travailleurs canadiens indiquent en outre que Telus est confronté à un problème plus important dont il ne pourra pas se remettre», conclut Donna Hokiro.

La section locale 1944 des Métallos condamne le mépris flagrant de Telus à l’égard du bien-être et de la stabilité financière des travailleuses et travailleurs qui constituent l’épine dorsale de l’entreprise. La section locale 1944 des Métallos est résolue à exiger des mesures immédiates, la prise de responsabilité et la fin de ce cauchemar salarial.

Le Syndicat des Métallos représente 225 000 membres dans presque tous les secteurs économiques au pays et il est le plus important syndicat du secteur privé en Amérique du Nord, comptant 850 000 membres au Canada, aux États-Unis et aux Caraïbes.

Chaque année, des milliers de travailleuses et travailleurs choisissent d’adhérer au Syndicat des Métallos en raison de sa solide expérience à créer des lieux de travail plus sains, plus sécuritaires et plus respectueux, et à négocier de meilleures conditions de travail et une rémunération plus équitable, notamment de bons salaires, de bons avantages sociaux et de bonnes pensions.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Contact média

Donna Hokiro, présidente de la section locale 1944 des Métallos, 780 499-9994, donna.hokiro@usw1944.ca
Jayson Little, représentant syndical, 778 837-3584, jlittle@usw.ca
Brett Barden, communications des Métallos, 604 445-6956, bbarden@usw.ca

Nouvelles récentes

A parade of striking Métallos marching down a street waving

Des améliorations sont nécessaires pour protéger les travailleuses et travailleurs alors que le Parlement reprend le débat sur la loi anti-briseurs de grève

26 février 2024 | Communiqué de presse

OTTAWA – Le Syndicat des Métallos se réjouit de la reprise du débat à la Chambre des communes sur la loi anti-briseurs de grève, une étape importante avant son examen en comité. Le projet de loi C-58 est un important pas en avant dans la lutte pour les droits des travailleuses et des travailleurs et […]

Lire plus
Cliquez pour lire l'article sur Des améliorations sont nécessaires pour protéger les travailleuses et travailleurs alors que le Parlement reprend le débat sur la loi anti-briseurs de grève
Featured image for Journée historique pour les soins de santé au Canada : L’assurance-médicaments

Journée historique pour les soins de santé au Canada : L’assurance-médicaments

25 février 2024 | Communiqué de presse

Marty Warren, directeur national du Syndicat des Métallos pour le Canada, a fait la déclaration suivante à la suite de l’annonce d’une entente sur le régime d’assurance-médicaments : Aujourd’hui marque un jour historique pour les soins de santé au Canada, alors qu’une entente entre le gouvernement libéral et le NPD sur l’assurance-médicaments est confirmée.  Les […]

Lire plus
Cliquez pour lire l'article sur Journée historique pour les soins de santé au Canada : L’assurance-médicaments
BC Legislature

Les Métallos saluent le budget de la Colombie-Britannique axé sur l’abordabilité et les priorités des travailleurs

23 février 2024 | Communiqué de presse

BURNABY, Colombie-Britannique –Le Syndicat des Métallos félicite le gouvernement de la Colombie-Britannique de continuer d’investir dans les soins de santé, y compris le services de santé mentale, ainsi que dans le logement, l’abordabilité et les infrastructures essentielles dans la province. « Nos membres, comme tous les Britanno-Colombiens, ressentent l’impact de l’augmentation des coûts de la […]

Lire plus
Cliquez pour lire l'article sur Les Métallos saluent le budget de la Colombie-Britannique axé sur l’abordabilité et les priorités des travailleurs