Nouvelles et événements

Le Syndicat des Métallos accueille favorablement une entente liée à la fabrication de véhicules électriques

19 novembre 2022 | Communiqué de presse

TORONTO et SUDBURY, Ontario – Le Syndicat des Métallos accueille favorablement une entente conclue par Vale Canada pour fournir à General Motors du sulfate de nickel pour batterie destiné à la fabrication de véhicules électriques.

Le nickel que Vale fournira à General Motors sera extrait au Canada, dans les exploitations minières de Vale à Sudbury (Ont.), Voisey’s Bay (T.-N.-L.) et Thompson (Man.), par des membres du Syndicat des Métallos. Le nickel pourra ensuite être envoyé à une usine de transformation à Bécancour, au Québec.

«Les Métallos sont des membres essentiels des communautés dans lesquelles nous vivons. En tant que syndicat, nous nous efforçons de soutenir nos communautés, ce qui est rendu possible lorsque nos emplois sont soutenus», a déclaré Nick Larochelle, président de la section locale 6500 des Métallos.

Les Métallos représentent près de 5 000 membres canadiens qui sont employés par Vale. À Sudbury, les 2 700 membres de la section locale 6500 des Métallos exploitent principalement des mines de nickel, de cuivre, de cobalt, de métaux précieux, d’or et d’argent, ainsi que des usines de transformation et des fonderies.

La nouvelle entente, qui prévoit l’approvisionnement en nickel pour équiper jusqu’à 350 000 véhicules électriques par an, pourrait signifier une augmentation directe de la production de Vale au Canada. Indirectement, les travailleurs, leurs familles et leurs collectivités verront également un avantage supplémentaire lorsque des bons emplois syndiqués seront renforcés.

«Je suis très heureux que ce contrat entre Vale et General Motors soutienne et protège les bons emplois syndiqués locaux tout en créant de nouveaux emplois. Je suis convaincu que nos membres sont à la hauteur du défi», a déclaré Myles Sullivan, directeur du District 6 des Métallos (Ontario et Canada atlantique).

Cette nouvelle entente soutient également le virage vert nécessaire pour réduire les gaz à effet de serre et la pollution. Le Syndicat des Métallos s’est fait l’ardent défenseur de l’atténuation d’une nouvelle crise climatique grâce à une transition juste, tout en veillant à ce que les travailleurs ne soient pas oubliés et à ce que le travail durable signifie des emplois syndiqués bien rémunérés qui permettent de subvenir aux besoins des familles.

Le syndicat des Métallos représente 225 000 membres dans presque tous les secteurs économiques au pays et il est le plus important syndicat du secteur privé en Amérique du Nord, comptant 850 000 membres au Canada, aux États-Unis et aux Caraïbes.

Chaque année, des milliers de travailleuses et travailleurs choisissent d’adhérer au Syndicat des Métallos en raison de sa solide expérience à créer des lieux de travail plus sains, plus sécuritaires et plus respectueux et à négocier de meilleures conditions de travail et une rémunération plus équitable, notamment de bons salaires, de bons avantages sociaux et de bonnes pensions.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Nouvelles récentes

National Director Marty Warren speaking in front of the House of Commons

Le budget fédéral doit suivre l’engagement de Joe Biden en faveur des emplois syndiqués

28 mars 2023 | Actualités

Avec la présentation du budget fédéral aujourd’hui, les membres du Syndicat des Métallos attendent du gouvernement canadien qu’il concrétise l’engagement qu’il a pris lors de la visite du président des États-Unis, Joe Biden, la semaine dernière. « Les décisions prises par le gouvernement fédéral dans ce budget feront la différence entre la création ou la […]

Lire plus
Cliquez pour lire l'article sur Le budget fédéral doit suivre l’engagement de Joe Biden en faveur des emplois syndiqués